Tous les articles

Confidences sur l'oreiller

Prendre soin de moi

Prendre soin de la planète

PRENDRE SOIN DE la planète

Prendre soin de la planète

Qu’est-ce que la mode éthique et éco-responsable ?

Vous êtes de plus en plus sensible aux questions d’éthique et de durabilité et vous avez envie de consommer de façon plus responsable ? C’est à cela que répond la mode éthique et éco-responsable. Produire des vêtements et accessoires plus respectueux de l’environnement et des Droits de l’Homme. Car n’oublions pas que produire aura toujours un impact, alors les marques se doivent de limiter au maximum leur impact.

C’est quoi la mode éthique et éco-responsable ?

La mode éthique et éco-responsable, aussi appelée en anglais “slow fashion”, s’oppose à la fast fashion et s’inscrit dans une démarche plus globale de consommation responsable.

La fast fashion, c’est la production de vêtements de masse, vendus à bas prix et généralement fabriqués dans des pays à faible coût de main d'œuvre. Un renouvellement ultra-rapide des collections, qui nous incite à consommer toujours plus.


Au contraire, la mode éthique et éco-responsable prône un mode de production et de consommation plus raisonné, et une vraie transparence vis-à-vis des consommateurs.

Pour une marque, proposer des vêtements éthiques et éco-responsable, c’est s’assurer de :

- choisir uniquement des matières écologiques et durables, à faible impact environnemental,

- ne jamais utiliser de produits toxiques pour la santé ou l’environnement lors du processus de fabrication,

- garantir des labels ou certifications fiables (OEKO-TEX Standard 100, GOTS, GRS…),

- travailler avec des ateliers certifiés, où les conditions de travail sont parfaitement respectées, où les travailleurs sont traités équitablement et rémunérés de manière juste,

- proposer des packagings recyclés et recyclables, limiter les emballages à usage unique et le plastique,

- proposer des options de livraison plus respectueuses de l’environnement, car l’engagement d’une marque ne doit pas s’arrêter au vêtement.


Et tout ça dans une démarche la plus transparente possible.


Mais côté consommateur et consommatrice, avec la croissance du greenwashing, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Consommer éthique peut vite devenir compliqué. Alors on vous partage nos conseils pour y voir plus clair.


La première chose à faire, c’est vous demander si vous avez vraiment besoin de ce vêtement.

La réponse est oui ? Alors n’hésitez pas à regarder si ce vêtement existe en seconde main. Si ce n’est pas le cas, tournez-vous vers une marque éthique et éco-responsable.

Étudiez ensuite l’étiquette du vêtement qui vous plaît, en particulier sa composition, idéalement une matière éco-responsable, et sa provenance.

Qu’est-ce qu’une matière éco-responsable ?

Privilégiez les vêtements confectionnés dans des matières éco-responsables, avec un minimum d’impact sur l’environnement. Il est important de rappeler qu’une matière à impact zéro n’existe pas. Les matières éco-responsables peuvent être biologiques, recyclées, ou encore innovantes, l’important, c’est la transparence, et que vous sachiez exactement ce que vous achetez.

Les matières naturelles

Lorsque l’on souhaite consommer éthique, on se tourne souvent vers les matières naturelles comme le coton, lin ou le chanvre, mais attention, toutes ne se valent pas.

Le coton est la matière la plus utilisée dans l’industrie textile, pourtant, la culture du coton traditionnel nécessite l’utilisation de beaucoup de pesticides et une très grande consommation d’eau. Ses effets sont donc particulièrement néfastes sur l’environnement. C’est pour cela que les marques de mode éthique remplacent le coton traditionnel par du coton biologique et parfois recyclé.

Le coton biologique est cultivé sans pesticide ou engrais chimiques, il n’épuise pas les sols et n’est pas toxique pour les personnes qui le cultivent et travaillent sur sa chaîne de production. Sa culture consomme aussi moins d’eau que le coton traditionnel. C’est le label GOTS (Global Organic Textile Standard) qui garantit les textiles en coton biologique sur la chaîne de production. Pour être certifié GOTS, un coton bio doit comporter au moins 95% de fibres biologiques certifiées. En comparaison, un produit non GOTS avec l’étiquette “composé de fibres biologiques” doit contenir au minimum 70% de fibres biologiques certifiées.


Parmi les matières naturelles, on trouve aussi le lin et le chanvre. Ces deux matières naturelles ont la particularité d’être souvent cultivées en France ou en Europe.

Le lin est une matière végétale aux fibres très solides, et sa culture nécessite très peu de pesticides et d’eau. C’est une matière particulièrement appréciée en été grâce à ses qualités thermo-régulatrices qui permettent de ne jamais avoir chaud. Le lin certifié Masters of Linen est cultivé, tissé et filé en Europe. Cela permet de valoriser le savoir-faire européen tout en réduisant les émissions de CO2 liées au transport.


Saviez-vous que certains vêtements sont aussi fabriqués en chanvre ? C’est la matière naturelle la plus écologique sur le marché du textile et la France est le premier producteur mondial de chanvre. Le chanvre pousse sans besoin d’irrigation en eau et se développe très rapidement, sans aucun engrais ou pesticide. Les vêtements en chanvre sont durables et biodégradables, une matière écologique idéale.

Le Tencel Lyocell

Avez-vous déjà entendu parler du Tencel Lyocell ? Le Tencel Lyocell est une matière écologique issue de bois (oui oui, du bois !), principalement d’eucalyptus.

Elle est aussi appelée “soie végétale”, car aussi douce que de la soie mais issue de bois.

C’est une matière durable et écologique grâce à son procédé de fabrication. Les eucalyptus proviennent de forêts gérées durablement et certifiées FSC et nécessitent peu d’eau pour se développer. Pour transformer la pulpe de bois extraite de l’eucalyptus en fibre de fil, on utilise un solvant naturel, non toxique et recyclé à 99,7%. Ce procédé de fabrication en boucle quasi-fermée permet d’éviter tout rejet dans la nature, contrairement à d’autres matières issues de bois comme la viscose.


La production du Tencel Lyocell est également peu consommatrice d’eau. En comparaison avec le coton, il faut 5 fois moins d’eau pour produire 1kg de Tencel Lyocell par rapport à 1kg de coton.


C’est une matière que l’on adore chez Nêge car elle a aussi des propriétés idéales pour la nuit et les pyjamas : respirante, légère et thermo-régulatrice pour avoir ni trop chaud, ni trop froid, quelle que soit la saison.


Découvrez ici tous les détails sur le Tencel Lyocell de nos pyjamas.

Les matières recyclées et upcyclées

De nombreuses matières peuvent aujourd’hui être recyclées : le coton, la laine, le cuir, le polyester…

Les matières recyclées proviennent de la transformation d’une matière qui a déjà été utilisée. On ne produit pas de nouvelles matières premières, ce qui réduit l’impact environnemental lié à la production du vêtement.

Pour obtenir une matière recyclée, il faut d’abord broyer le tissu pour le ramener à l’état de fibres, pour ensuite transformer ces fibres en nouveaux fils. Le processus de recyclage nécessite moins d’eau que pour produire un textile neuf. C’est donc un cercle vertueux qui permet de diminuer l’empreinte écologique du vêtement.

Les vêtements recyclés peuvent être certifiés GRS (Global Recycled Standard) s’ils contiennent au minimum 50% de matière recyclée et que leur production répond à un certain nombre de critères environnementaux et sociaux.


Mais on parle aussi aujourd’hui de matières upcyclées. Les vêtements upcyclés sont des vêtements fabriqués avec des tissus déjà existants, qui étaient destinés à être jetés. Les tissus upcyclés sont souvent des chutes de tissus ou fin de rouleaux de tissus qui n’ont pas été utilisés par un atelier. Le plus souvent, ces fins de rouleaux sont malheureusement jetées ou brûlées. Les marques éthiques et éco-responsables qui ont recours à l’upcycling permettent donc d’éviter cet impact néfaste sur l’environnement.

Vos vêtements sont fatigués et vous hésitez à les jeter ? Pensez d’abord à les upcycler !

Où sont fabriqués les vêtements de mode éthique et éco-responsable ?

Lorsque vous étudiez l’étiquette d’un vêtement, arrêtez-vous aussi sur sa provenance. Les marques de mode éthique et éco-responsable privilégient une production proche, le plus souvent en Europe ou en France. Cela permet de limiter les émissions de CO2 liées au transport et de s’assurer du respect des droits des travailleurs : une rémunération juste, équitable et des horaires décents.

Dans une démarche de transparence, de nombreuses marques de mode éthique partagent les noms de leurs ateliers partenaires, leurs certifications, leurs initiatives environnementales et des photos et vidéos des ateliers pour que vous sachiez exactement qui fabrique vos vêtements.


En France et en Europe, la législation est stricte et les ateliers doivent répondre aux exigences de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) et du règlement REACH, qui permet de protéger les travailleurs et l’environnement des risques liés à l’utilisation de substances chimiques le long de la chaîne de production. Les ateliers peuvent être par exemple certifiés GOTS, GRS, ou encore OEKO-TEX Standard 100, certification qui garantit qu’aucune substance nocive pour la santé ou l’environnement n’est utilisée. Des audits indépendants peuvent aussi être conduits dans les ateliers pour s’assurer des initiatives de l’atelier en matière de Droit du Travail.


Découvrez ici tous les détails et certifications de nos ateliers au Portugal.

La réduction des emballages et la livraison

Les marques de mode éthique et éco-responsable ne limitent pas leurs actions à la seule fabrication du vêtement. Beaucoup s’engagent pour limiter l’impact des emballages à usage unique en proposant des emballages recyclés et recyclables, voire parfois compostables. Elles proposent également des solutions d’emballage innovant comme les packagings Hipli, réutilisables jusqu’à 100 fois. Oui, oui, 100 fois !


Découvrez nos initiatives pour réduire l’impact de nos emballages sur l’environnement.


Enfin, en matière de livraison, et pour limiter l’impact sur l’environnement de votre commande, nombreuses sont les marques de mode éthique et éco-responsables qui refusent de proposer la livraison express. Car ce nouveau vêtement, vous n’en avez pas forcément besoin dès demain !


Vous l’aurez compris, les marques de mode éthique et éco-responsable s’engagent sur toute la chaîne de production pour limiter au maximum l’impact sur l’environnement de chaque nouveau vêtement.

Les prix de la mode éthique et éco-responsable

Enfin, la transparence est au cœur des marques de mode éthique, et certaines vont même jusqu’à décrypter chacun de leur prix, en partageant tous les coûts de production d’un vêtement. En mode éthique, vous entendrez souvent parler de “prix juste” : un prix qui assure la juste rémunération de toutes les personnes qui travaillent pour donner vie à ce vêtement, et une faible marge pour rendre la mode éthique la plus accessible possible.


Par ici pour découvrir en détail les coûts et prix d’un pyjama Nêge.




On espère que cet article vous aura aidé à en savoir plus sur la mode éthique et éco-responsable. Et n’oubliez pas que si vous avez encore la moindre question sur un vêtement éco-responsable avant de l’acheter, le plus simple sera toujours de la poser directement à la marque en question !

Découvrez nos pyjamas éco-responsables 100% Tencel Lyocell certifié OEKO TEX et fabriqués au Portugal

Cet article vous a plu ?

N’hésitez pas à vous inscrire pour être la première à découvrir nos prochains articles :